Image à la une - 5 façons simples d'économiser sur l'épicerie

C’est facile à dire «faut j’économise», mais c’est plus difficile de savoir par où commencer. Je ne suis pas conseillère financière, mais économiser sur les petites choses du quotidien… au bout d’un an ça fait de grosses économies!

1. Faire le ménage du frigo

Ça peut paraitre vraiment basic comme conseil, mais je vous jure ça change tout. Rien de pire pour économiser que d’acheter quelque chose qu’on a déjà en stock. En plus de faire en sorte que vous gardez votre environnement plus propre, vous prenez conscience de ce qui est encore bon à la consommation, ce qui est encore en assez bonne quantité et ce qui est à jeter. En faisant ce petit geste chaque semaine, vous pourrez remarquer les aliments et recettes qui sont moins appréciés par la famille et qui sont encore bons (à manger le plus vite possible).

2. Tenir un registre de recettes appréciées

Tenir un cartable, un cahier ressource pour écrire toutes sortes de recettes, classées comme vous le souhaitez. Cette technique vous aidera probablement beaucoup dans les moments de manque d’inspiration hebdomadaire.

De cette façon, vous pouvez faire évoluer ce petit registre à mesure que vous testez les recettes notées. À force d’utiliser cette méthode, vous pourrez constater vos repas préférés, mais aussi garder toujours un peu d’originalité dans vos menus.

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Pour ma part, mon cartable est séparé en saison puis en types de repas. Je ne sais pas pour vous, mais il y a des recettes que je mangerais juste jamais en été (soupe au chou, genre). Alors je sépare en deux saisons : été et hiver. Je sais qu’il y en a quatre, mais les deux autres saisons sont pour moi transitoires donc mes envies plus changeantes. Et par types de repas, comme déjeuner, dîner, souper et lunchs.

Mine de rien, tenir un tel registre aide à être concis dans nos achats et efficace dans l’organisation hebdomadaire des repas.

3. Consulter les circulaires

Ça semble évident dit comme ça, mais regarder ce qui est en spécial dans les épiceries proches de la maison nous fait économiser énormément. Il y a parfois d’énorme rabais sur des aliments que vous jugez nécessaire pour votre famille (lait, beurre, pain…) à moindre coût.

Cette habitude vous sera bénéfique à long terme! Vous allez remarquer les épiceries les moins chers et celles qui ont tendances à être plus dispendieuses. Vous pourrez aussi remarquer que certains aliments viennent souvent en rabais alors que d’autres ne le sont presque jamais. Et vous pourrez acheter en plus grosse quantité les aliments qui sont à très bas prix.

De mon côté, j’ai remarqué l’épicerie la moins cher était Super C et Maxi. Malheureusement, je n’ai pas ces deux épiceries proches de chez moi. Il faut donc que la majorité de mon épicerie soit faite à cet endroit pour la faire là. IGA et Provigo sont, d’après ce que j’ai remarqué, les deux plus chers. Par contre, certains rabais valent vraiment la peine de faire le détour. Et l’épicerie que j’aime particulièrement, qui est proche de chez moi ayant aussi des prix raisonnables est le Metro.

D’ailleurs, certains aliments reviennent chaque semaine ou deux semaines en spécial. Ce n’est donc pas nécessaire d’en acheter plus qu’au besoin. D’un autre côté, certains aliments ou produits reviennent que très rarement à rabais. C’est donc (si possible) le moment de faire des provisions!

4. Faire une liste d’achats prévus pour chaque épicerie

Si vous êtes tête en l’air comme moi, ce conseil est surtout pour ne pas aller à l’épicerie deux ou trois fois par semaine parce qu’on a oublié certains éléments. Une liste d’épicerie est aussi une bonne manière de s’en tenir qu’à l’essentiel. C’est facile de déroger du plan initial quand on est au travers les rangées et que la nourriture nous semble si bonne, mais pour nos économies… beaucoup moins bon!

Pour faire cette partie de la tâche et la précédente, j’utilise l’application Reebee. C’est une petite merveille qui englobe tous les circulaires des magasins près de chez toi. Autrement dit, ça fait office du bon vieux publi-sac! En plus d’économiser le papier, l’application vous permet de cocher les items que vous aimez et prévoyez acheter. Et une fois dans le panier, vous pouvez cocher les éléments de votre liste à mesure. Vous avez donc une liste d’épicerie facile, simple et rapide!

5. Le dernier et non le moindre – Le prix réel des produits !

Le prix réel des produits, Camille, qu’est-ce que tu veux dire? C’est super simple quand on sait comment faire le calcul ou quand on sait où regarder. Le but consiste à ramener le prix à une unité de base, soit par unité ou par 100g. Par exemple : si j’ai un emballage de 12 canettes à 2.99$, le prix réel par canette 0.24$. De cette façon, c’est plus facile de choisir quel produit choisir et si un rabais vaut réellement la peine.

Lors du repérage, c’est plus facile de se fier à un prix unitaire pour faire la comparaison entre plusieurs offres et produits. De cette manière, vous allez peut-être acheter des trucs qui sont plus cher à l’achat, mais vous en avez plus pour votre argent et c’est principalement le but des économies.

Pour avoir un aperçu des prix pour a peu près chaque produit, je vous suggère de visiter le site onmagasine.ca

Camille est une amoureuse de la vie, du plein air et de ses animaux. Elle se nourrit de milliers de projets qui la tiennent motivée et la guident vers sa vie parfaite. Passionnée par l'entrepreneuriat, l’organisation, l’administration et l'apprentissage en général, elle est toujours la première à essayer les nouvelles technologies et applications trends du moment.
Posts created 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.