La fois où j’ai oublié mon téléphone

Quand on imagine quelqu’un d’accro à son téléphone, on imagine bien des êtres bras trop longs pour leur corps trop mou. On clame la différence, l’indépendance aux technologies, mais je tiens à être honnête avec vous… aujourd’hui j’ai vécu douze minis-crises cardiaques.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut